• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Croire, ou ne pas croire à l'horoscope

Croire, ou ne pas croire à l'horoscope - Brendan Gresham

J’avais consulté mon horoscope pour la semaine à venir, et je pensais à ce que j’avais lu en prenant mon déjeuner. Je devais aller de l’avant, sans me sentir débordé par les événements. Beaucoup de changements interviendraient dans cette journée, mais à la fin, ce serait surtout du bien qui en ressortirait. Prendre mes distances, serait capital pour tirer des leçons de ce qui m’arriverait pendant ce jour, qui semblait si particulier. Je ne me fiais pas à cela, car je n’avais jamais pris au sérieux toutes ces prédictions astrologiques. J’ai toujours pensé que les commentaires pouvaient s’appliquer à toutes les situations. Je ne savais pas que je reverrais mon jugement sur ce sujet bientôt. J’avais choisi un programme bien particulier pour maigrir. Je le suivais depuis un mois, et j’étais très satisfait du résultat. Après mon déjeuner, je me mis sur Internet, car je devais me commander quelques menus objets pour la cuisine. Des spatules, un fouet, et une cuillère en bois me manquaient cruellement, dès que je me mettais aux fourneaux. Ma cuisinière venait d’être installée et je n’avais pas encore pu la tester comme je le souhaitais.

De nouvelles casseroles et une marmite, seraient des compléments utiles pour réaliser mes recettes de cuisine préférées. Je pris tout chez un fabricant connu, et je demandais un envoi rapide. J’étais tellement heureux de pouvoir me servir de ma nouvelle cuisinière, que j’invitais un couple d’amis à venir partager avec moi, le repas que je confectionnerais dessus. J’allais en ville pour prendre les ingrédients nécessaires à un pot-au-feu que je devais préparer dès le matin. J’avais tout prévu, mais quand je revins chez moi, je vis que j’avais eu un message. Il me prévenait que ma commande ne pourrait être livrée, car la marmite et le fouet n’étaient pas disponibles.

C’était impossible que j’annule tout ! J’étais si déçu que j’appelais le service après-vente du magasin en ligne, pour me plaindre, ce que je ne fais jamais, d’habitude. La femme qui me répondit était confuse, et elle essaya par tous les moyens de satisfaire ma commande. Je ne sais pas par quel miracle elle parvint à m’envoyer dans les temps, la totalité de ce que j’avais acheté. Je pus préparer, dès la réception de mon colis, le lendemain, vers dix heures du matin, mon pot-au-feu. Finalement, la journée avait été productive, et j’avais appris que je ne devais plus rien commander au dernier moment.

À propos de l’auteur :

author